LE YOGA REPARATEUR

Restoratif

 

Depuis longtemps, le yoga est connu pour réduire le niveau de cortisol, l’hormone du stress. Quand cette hormone atteint un taux élevé, elle peut entraîner une prise de poids, une tension artérielle élevée et des maladies cardiaques. Des études sur le yoga réparateur ont démontré que ces pratiques ont le même effet et pourraient même aider les patients atteints de cancer à lutter contre la dépression et la fatigue. Les enseignants observent que ralentir le rythme apporte encore plus de bienfaits. Par exemple, les élèves de Cole lui disent souvent que la qualité de leur sommeil s’est améliorée pendant les trois nuits suivant le cours. « Le yoga réparateur et le sommeil sont complémentaires, » explique-t-il.

En réalité, le yoga réparateur est plus efficace que le sommeil pour relâcher les tensions musculaires, soulager les douleurs articulaires, et aider le corps et l’esprit à passer rapidement du stress au calme, explique Cole. « Il apprend également le contrôle conscient de la relaxation. Le sommeil est essentiel pour permettre au système nerveux de récupérer totalement, trier les souvenirs et les émotions et même trouver un sens à notre vie. »

La récupération a toujours été intégrée au yoga à travers des postures telles que savâsana. C’est B .K.S. Iyengar, l’un des pères de la pratique moderne, qui a été le premier à systématiquement développer des séquences réparatrices. Il les concevait pour aider les pratiquants blessés, malades ou surmenés. Aujourd’hui, la plupart des studios de yoga proposent des cours de yoga réparateur.

Le yoga réparateur peut vous aider à vous reposer, prendre le temps de la réflexion et retrouver votre vitalité.

Posture des jambes sur une chaise

  1.  Placez une chaise sur votre tapis de yoga et une couverture pliée sur le siège.
  2. Installez deux bolsters en forme de T, le plus proche de la chaise étant positionné à l’horizontale.
  3. Asseyez-vous sur le bolster le plus proche de la chaise et allongez-vous sur le côté avant de rouler sur le dos et de déposer la colonne sur le bolster placé à la verticale.
  4. Placez une couverture sous la tête si cela est confortable.
  5. Déposez les mollets sur la chaise et placez les bras le long du corps, en vous assurant de ne rien toucher d’autre que le sol. Installez-vous et connectez-vous à votre souffle. Restez dans cette posture pendant au moins 10 minutes.
  6. Pour sortir de la posture, ramenez les genoux vers la poitrine et roulez sur le côté droit.
  7. Tout comme la posture des jambes contre le mur, cette posture procure les bienfaits d’une inversion – le système nerveux est apaisé, les jambes et pieds sont revigorés, et le bas du dos est détendu.

 

5 conseils yogiques qui reboostent

 

Résultat de recherche d'images pour "photo yoga"

 

Redonner l’envie de faire
Faire des exercices, même à toute petite dose, tous les jours. Ne pas hésiter à aller dans un cours de groupe pour « s’obliger » et se faire coacher.

– Apprendre à relâcher les tensions
Progressivement, dans la durée d’une séance, grâce à la relaxation et aux postures en lâcher prise, le mental se calme et tout s’apaise. Les pensées s’ordonnent et l’on se sent de mieux en mieux.

– Pratiquer les Pranayamas
Commencer par le plus simple : la respiration abdominale la plus lente possible en insistant sur l’expiration, puis progressivement, favoriser l’inspiration.

– Pratiquer des exercices de concentration
Trataka, par exemple, exercice qui consiste à se concentrer sur la flamme d’une bougie, est tout indiqué. On peut le pratiquer matin et/ou soir.

– Faire des méditations orientées
Méditer sur le roc, sur le refuge, sur la sensation d’être en lien avec les autres. Observer ses pensées et ses émotions pour ne pas s’y accrocher et les « relativiser ».

Une adepte du yoga égyptienne brave les traditions dans l’intérêt général

 

Discipline millénaire dont les vertus apaisantes, tant pour le corps que pour l’esprit, ont fait leurs preuves à travers les siècles, le yoga s’est trouvé une adepte passionnée à Qena, une ville de Haute-Egypte, qui ne jure plus que par ses précieux bienfaits.

Résolument positive depuis qu’elle s’adonne à cette pratique extraordinairement tonifiante et détoxifiante, Rehab Ossama, une jeune étudiante égyptienne en langue anglaise, fait fi des jugements à l’emporte-pièce, brave les traditions et se libère de leur carcan avec une sérénité et une élasticité à toute épreuve.

C’est en effet dans l’intérêt général que cette férue de yoga de Haute-Egypte est devenue l’égérie d’une campagne photographique, mettant en lumière les apports bénéfiques de cette discipline indienne ancestrale pour la santé et l’épanouissement personnel.

Encouragée à poursuivre dans cette voie par sa famille et ses amis, Rehab Ossama est une ambassadrice égyptienne du yoga qui semble avoir trouvé la paix intérieure, en dépit d’un environnement plus enclin à jeter l’anathème sur elle qu’à lui tresser des lauriers

Tout à la fois désireuse de promouvoir une activité sportive et de bien-être totalement méconnue en Egypte et de valoriser la féminisation du sport