Dénouer les tensions musculaires, améliorer la qualité du sommeil, éliminer les toxines…

Massage Udarabhyanga

Le soin débute par un bain hydromassant aux cristaux effervescents. Yeux fermés, on se laisse bercer par les vagues en prenant de grandes respirations. La relaxation commence.
Cap sur la fraîcheur. On réveille l’épiderme avec un gommage corporel aux Flocons de Sels et au Cryo-Extrait d’Algue Boréale, des richesses maritimes qui détoxifient et hydratent la peau. Vivifiant !
3 – Chaud devant ! Place au massage décontractant. On finit le soin en alternant manœuvres prodiguées à la chaleur de la main et pressions froides de drôles de bulles bleues. Le tout en suivant une gestuelle bien précise du Massage Suédois (Pétrissages, Étirements, Rolling, Décrochages) et du Deep Tissue (Échauffements, Pointés Glissés, Traçages). De quoi rééquilibrer nos énergies et dénouer les tensions.

On a testé pour vous : le rituel Merveille Arctique au Spa Thalgo

LE MASSAGE SPORTIF, C’EST QUOI

Tonique et/ou relaxant, le massage sportif varie en fonction des besoins de la personne qui vient se faire masser. La particularité de ce massage ? On ne masse pas le ventre ni le cuir chevelu. On cible essentiellement le dos, les bras, les jambes, les pieds… Les muscles qui travaillent le plus afin de les soulager.

On le pratique avant une compétition/une séance afin de préparer le muscle et de mettre l’athlète dans un état plus confortable. Ou après dans l’optique de récupérer plus rapidement, aide à mieux éliminer les toxines accumulées dans les muscles au cours de l’effort vasculaire ». Si on fait un massage sportif avant un entraînement, on minimise l’apparition des déchirures. Après un entraînement, cela permet de réduire les courbatures. On peut également le réserver entre deux séances pour accélérer la récupération. En somme, il y a toujours un bon moment pour profiter des multiples bienfaits de ce soin.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce soin n’est pas réservé aux compétiteurs. Que l’on soit sportif ou pas, il est toujours excellent de libérer les muscles, de favoriser la circulation lymphatique et de relancer la circulation sanguine. Quant aux contre-indications, elles sont les mêmes que pour tout massage. On évite d’en faire si l’on est dans un état fiévreux où que l’on a une blessure

KOBIDO, lifting naturel

 

Résultat de recherche d'images pour "massage kobido"

Kobido, c’est le nom d’une lignée japonaise proposant un soin du visage japonais, depuis plus de 540 ans. Littéralement « voie ancestrale de la beauté », le Kobido a été créé au 15ème siècle, par deux des maîtres Anma les plus qualifiés du Japon. C’est une combinaison entre les concepts médicaux japonais traditionnels et les techniques précises de manipulations manuelles. Le but du massage facial est de travailler les méridiens faciaux et les points tsubo pour obtenir l’équilibre entre la peau et le visage, les muscles du visage et le corps.

Pour cela, ce massage facial se fonde sur 48 techniques ancestrales, divisées en 7 catégories, parmi lesquelles on retrouve par exemple  «effleurage léger» : il s’agit d’une technique de base pour échauffer les tissus,  «pétrissage» , la technique principale de l’Anma, «vibration» : aide à réduire les tensions musculaires, à améliorer la circulation sanguine, «pression»,  ou encore «percussion» : il s’agit de tapotements avec différentes positions de la main. Cela permet de réduire la tension musculaire et aide au drainage lymphatique. « Le fait d’alterner avec ses différentes techniques, réveille la peau ». Les promesses de ce massage ? « Un teint lisse et revivifié ! » On parle aussi de lifting naturel.